Rentrée du Carré VIP avec Polani

Heureuse de reprendre le rythme des émissions mensuelles du

Carré VIP – vieilles pies, l’émission dédiées aux femmes, les dé-ménagères de plus de 50 ans.

La première VIP de cette rentrée est Polani photographe plasticienne.

« Familiarisée dès l’enfance avec la photo car je suis fille d’artisans photographes rennais (ndlr : le fameux studio Bars qui était situé rue du Maréchal Joffre), j’ai joué au reporter dès l’âge de 10 ans. J’ai continué avec la photo de paysages et de portraits, tout en enseignant les lettres pendant 35 ans.
En 2007, j’ai commencé à capter les reflets de la lumière sur l’eau et fait mes premiers livres-photo. J’ai exposé pour la première fois mes photos de reflets, en 2012. Mon travail photographique sur le thème de l’eau m’a menée à 
un univers totalement subjectif né de la contemplation. L’onde mouvante qui dissout le concret et disparaît dans cette alchimie, me fascine. À partir de cette « dé-construction » je crée des images qui me conduisent vers des mondes imaginaires et me permettent une relecture du réel.

Influencée par la peinture abstraite, en particulier du courant « Abstraction lyrique », engagée dans une recherche constante du graphisme et de la couleur, je me définis comme photographe plasticienne »

Cette année 2020, elle a exposé avec la sculptrice Maguy Seyer, lors des Estivales de la Halle à Marée à Cancale. Au mois d’octobre, elle bénéficie d’une mise en lumière dans quatre lieux d’exposition à Rennes, dans le cadre d’ « Abstraction(s) photographiques », organisé par Photo à l’Ouest

1/ Du 1er au 31 oct : « Couleurs captives » expo au Bar Le Synthi (2, rue de Chateaudun) Du lundi au samedi de 18h à 1h.

2/ Du 5 au 31 oct : « Troublants reflets » exposition en vitrine au 4 BIS (Cours des Alliés) Visible à toute heure.

3/ Du 19 oct au 3 nov : « Abstraction(s) » exposition collective de membres de Photo à l’Ouest. À l’Orangerie du Thabor (rue de la Palestine). Tous les jours de 14 à 18h

4/ Du 19 au 31 oct : « Matière et mouvement » exposition à l’Atelier de l’Hôtel-Dieu. Tous les jours de 11h à 23h.

Annie fait sa « déclaration » à Marie-France Rémi, retraitée dans l’Oise et femme très active, aussi impliquée dans la vie familiale que dans la vie politique locale. C’est aussi une artiste qui peint et expose aquarelles et pastels. Toutes deux ont fêté en 2017, une amitié vieille de 60 ans.

Son coup de cœur va à Ghislaine Fages photographe spécialisée dans les tirages d’art à Cancale, une grande professionnelle, membre de l’association de la Halle à Marée pour qui elle a assuré le commissariat d’expositions de Polani et Maguy Seyer. www.ancredigitale.com

Le très beau choix musical d’Annie nous permet d’écouter

  • Stabat mater, nisi dominus de Vivaldi, dans la version interprétée par James Bowman, contreténor, orchestre dirigé par Christopher Hogwood.

  • « Casta Diva », La Norma de Bellini, interprété par Maria Callas.

  • Hang Massive, Once again 2011, du Hang drum duo qu’elle a découvert dans une rue de Bruges.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *